Pourquoi le secteur des télécoms va encore monter

Voici quelques raisons en faveur d’une croissance du secteur des télécommunications.

  • Des innovations constantes

Wifi, WiMax, UMTS, TNT, Voix sur IP, fibre optique…autant de mots nouveaux qui ne cessent de devenir connus du grand public et qui cachent des nouvelles technologies de la communication. Autrefois, l’innovation était poussée par les armées, aujourd’hui, c’est la société de consommation qui entraine des industriel à toujours innover.

  • Des métiers qui bougent

La convergence des réseaux et des télécommunications…vous connaissez ? Ce concept a tout simplement créer de nouveaux métiers. Les professionnels de la téléphonie se penchent sur le secteur des réseaux informatiques (Exemple: SDH, société détenue par SFR et Neuf cegetel qui va déployer un réseau WiMAX) et les professionnels des réseaux intégrent des solutions de téléphonie à leur matériel (Exemple: La Voix sur IP).

  • Une société de consommantion qui demande du service

Le secteur des services en général est très porteur. Cette formule s’applique très bien aux télécoms. Parralèlement aux innovations matérielles citées plus haut, l’intégration de nouveaux services est également en constante innovation. Aujourd’hui, un téléphone portable…n’est plus un téléphone portable…mais un terminal qui permet de prendre des photos, des vidéos, faire de la visio conférence, écouter de la musique et accessoirement…téléphoner !!!

  • Les investisseurs affluent

Un articles récent du site boursier.com rapport que la deutshe Bank estime qu’en Europe, l’attitude des dirigeants d’entreprises du secteur télécom est redevenue plus agressive sur la gestion des coûts et l’efficacité du capital, ce qui devrait porter ses fruits en 2007. Une banque d’investissement americaine juge ce secteur attractif et table sur un rendement supérieur de 1,4 % à celui du marché.

Si vous avez d’autres raisons de penser que ce secteur va monter (ou baisser), mettez vos commentaires !!!

Articles récents

Laisser un commentaire

Abonnement au flux RSS des commentaires.