Entretien avec la CTI

Aujourd’hui, 14 décembre, la CTI a audité l’EPMI. Je faisais parti d’une quinzaine d’élèves qui ont eu un entretien à huis clos avec les rapporteurs de la CTI. Ceux ci nous ont laissé nous exprimer sur des points à améliorer à l’école. Le tout premier point a été les langues et plus particulièrement l’anglais. En effet, d’un avis commun des élèves et des industriels, le niveau d’anglais des epmistes est à améliorer par la mise en place de plus de cours techniques dispensés en anglais (existent uniquement en 3ème année ingénieur pour le moment). néanmoins, on peut noter une forte progression du niveau d’anglais ces dernières années par les résultats du TOEIC dû au nombre d’heures d’anglais qui a augmenter, les séances de coaching sur matériels multimédia et les heures de soutiens pour les élèves les plus en difficultés. De plus, il est souhaité que l’EPMI s’implique plus à l’international, notamment par les stages à l’étranger. Ceux ci devraient bientôt devenir obligatoire mais un accompagnement de l’école pour les recherches, les démarches administratives doit être mis en place. nous avons défendu l’aspect humain, très fort à l’EPMI. Il n’existe pas de concurrence entre élèves comme dans d’autres écoles mais au contraire une solidarité et une volonté de réussite de groupe. De plus, l’appartenance de l’EPMI à l’IPSL (Institut regroupant 7 écoles de domaines très différents), permet la confrontation de personnes de milieux professionnels très différents. Les rapporteurs nous ont posé très peu de questions et ont privilégié nos interventions personnelles sur notre ressenti de notre école. Verdict de la CTI…d’ici peu… 🙂

Articles récents

Laisser un commentaire

Abonnement au flux RSS des commentaires.