L’essentiel: Le GPRS

Le GPRS (General Packet Radio Service) est une norme dérivée du GSM permettant des débits plus élevés. Il est apparenté à la génération de portables entre le GSM (2 G) et l’UMTS (3G) par la dénomination 2,5 G. Lors d’une communication avec un appareil 2ème génération, le canal radioélectrique est dédié à un unique usager, le GPRS permet de ne solliciter la capacité du canal que lorsque des données sont à transmettre. En effet, les données sont envoyées par paquets. Le GPRS peut ainsi atteindre des débits allant jusqu’à 171,2 kbits /s théorique. En pratique, l’utilisateur récupère les 2/3 du débit. Il existe 4 type de codage canal qui ont chacun un débit différent:

Codage canal Debit par slot Debit maximum
CS1: 9,05 kbits /s 8 * 9,05 = 72,4 kbits /s
CS2: 13,4 kbits /s 8 * 13,4 = 107,2 kbits /s
CS3: 15,6 kbits /s 8 * 15,6 = 124,8 kbits /s
CS4: 21,4 kbits /s 8 * 21,4 = 171,2 kbits /s

Le « 8 », utilisé pour calculé les débits maximums, correspond au nombre maximum de time slot par canal pouvant être alloué à un utilisateur.

Architecture du réseau

Le réseau GPRS intègre également un serveur DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) pour l’allocation d’adresse IP pour l’utilisateur et un serveur DNS (Domain Name Service) pour déterminé l’adresse IP.

Nous retiendrons du réseau GPRS qu’il est une extension du réseau GSM à la grande différence qu’il est basé sur la commutation de paquets. Il permet ainsi d’augmenter sensiblement le débit (4 fois supérieur au GSM). Vous trouverez ici un bon article sur les classes de portables GPRS.

Articles récents

Laisser un commentaire

Abonnement au flux RSS des commentaires.