L’essentiel: Choisir le bon câblage

On oublie souvent que la base d’un bon réseau filaire est constituée de simples câbles. Il faut savoir qu’un mauvais câble peut être fédérateur d’un mauvais fonctionnement du réseau. Je vais ici résumer les paramètres à prendre en compte pour choisir le bon câble.

Tout d’abord, il faut savoir que les types de câbles sont normalisés. On distingue ainsi les Catégories (2 à 7) définies par EIA/TIA qui est d’origine américaine et les Classes (B à F) définies par la normalisation ISO (International Standard Organisation).
Les Catégories ne s’appliquent que sur un composant (câble, prise…) alors que les Classes s’appliquent sur la liaison de bout en bout.
Ensuite, on définit un type de câble. Il s’agit là d’une donnée physique sur la conception du câble. Nous avons:

  • UTP: Unshielded Twisted Pair (Pairs torsadée non blindée)
  • Très utilisée aux États-unis. Câble uniquement composé des fils de cuivre entourés d’une gaine plastique.

  • STP: Shielded Twisted Pair (Paire tosadée Blindée)
  • Très utilisé en allemagne. Il est de meilleure qualité que le UTP, il utilise une gaine de cuivre. Il offre une meilleure protection contre les interférences.

  • FTP: Foiled Twisted Pair (Paire Torsadée avec écran)
  • Utilisé en France. Une feuille d’aluminium est glissée tout au long du câble et permet ainsi de limiter les parasites.

    Il est également possible de combiner le STP et FTP.

Voici un exemple des catégories pour du câble UTP:

  • Catégorie 1 : Câble téléphonique traditionnel (transfert de voix mais pas de données)
  • Catégorie 2 : Transmission des données à 4 Mbit/s maximum (RNIS).
  • Catégorie 3 : 10 Mbit/s maximum. Bande passante: >16 MHz.
  • Catégorie 4 : 16 Mbit/s maximum. Bande passante: >20 MHz.
  • Catégorie 5 : 100 Mbit/s maximum. Bande passante: >100 MHz.
  • Catégorie 5e : 100/1000 Mbit/s maximum. Bande passante: >100 MHz.
  • Catégorie 6 : 10 Gbit/s maximum. Bande passante: >250 MHz.
  • Catégorie 6a : 10 Gbit/s maximum. Bande passante: >250 MHz.
  • Catégorie 7 : Bande passante: >600 MHz. Constitué de 4 paires blindés (STP) dans un blindage total.

Une fois ces principes de bases compris, voyons quelques paramètres à prendre en compte pour choisir le bon câble.

  1. L’atténuation
  2. Cette donnée permet essentiellement de définir la distance maximale entre 2 répéteurs ou appareils. L’unité est en décibels (dB).

  3. La bande passante
  4. Cette donnée caractérise la gamme de fréquence supportée suivant l’atténuation. On peut lui associer les problèmes d’interférence. L’unité est en Hertz (Hz)

  5. L’impédance
  6. L’impédance indique le comportement du câble face à un courant alternatif. L’unité est en Ohms.

  7. La Paradiaphonie
  8. Enfin, la paradiaphonie représente de rapport signal sur bruit. Plus cette valeur est élevée, meilleure est la qualité du câble. L’unité est en décibels (dB).

Articles récents

Laisser un commentaire

Abonnement au flux RSS des commentaires.