Quels consommateurs de téléphone portable sommes nous ?

L’AFOM (Association Française des Opérateurs Mobiles) publie une[ étude|http://www.afom.fr/v4/STATIC/documents/rapport_gripic_integrale.pdf|fr] sur les usages et comportements sociaux avec le téléphone mobile. En voici quelques extraits:

Tout d’abord, le téléphone portable est un objet collaboratif dans le sens ou plusieurs personnes le consultent, l’utilisent et le manipulent. Que ce soit dans votre cercle familiale ou votre groupe d’amis. Ensuite, les plages d’horaires d’utilisation du téléphone sont dictées par les offres promotionnelles ou les forfaits des individus. Tout comme le choix de l’opérateur qui peut se faire en concertation du groupe pour économiser sur les appels et envois de messages (choix d’un forfait qui inclut des appels illimités vers des numéros).

Cette étude détermine plusieurs profils d’utilisateur au sein d’un groupe d’amis. Quel est celui qui vous correspond ?
– L’expert
– L’utilisateur en difficulté
– Le banquier, qui a beaucoup de forfait
– Et le taxeur qui emprunte des minutes et des sms sans jamais les rembourser.

Le téléphone portable en tant qu’objet est quelque chose auquel on s’attache affectivement et reflète l’identité de son propriétaire mais aussi un objet dont on se détache très facilement pour le remplacer par un téléphone plus moderne.
Les règles de la politesse changent car le raccrochage qui n’est autre qu’interrompre une conversation, n’est pas vécu comme un manque de politesse.

Quelques préjugés:
– Le téléphone coupe du monde. Au contraire, on constate que les personnes physiquement présentent autour d’un individu qui téléphone, interviennent et lui parlent de tout autre chose pendant la conversation téléphonique.
– Le téléphone, emblème de la société individualiste. On constate des comportement collectifs et collaboratifs autour du téléphone entre amis ou en famille. Nous sommes des artistes « moyens » avec l’utilisation des photos et vidéos de nos téléphones. La qualité est moindre et les scènes sont éphémeres (contrairement à la photo statique traditionnelle qui a pour but de figer une situation).

Est ce que vous vous reconnaissez ?

Articles récents

Laisser un commentaire

Abonnement au flux RSS des commentaires.