L’impact du dollar faible

Dollar faible

On l’entend partout en ce moment, le dollar est très faible, on n’arrive pas à vendre nos Airbus, les banques centrales se délestent de billets verts et se fournissent en euros, …mais pour nos petites vies de contribuables, cela ne change pas grand chose. A priori, notre baguette quotidienne ne coûte pas plus chère ; sans compter l’inflation qui est déjà assez élevée. Et de ce coté ci de la Manche (Pour les nouveaux ou ceux qui n’ont pas suivi, je suis a Londres) le sandwich de Marks & Spencer est toujours aussi cher et parfois indigeste…

Jusque la, tout va pour le mieux.

Aujourd’hui certains collègues américains sont venus faire leur visite trimestrielle et c’est en parlant avec eux que l’on se rend compte de l’impact au niveau de ce fameux contribuable. Encore faut-il voyager !!!

Il nous a donc expliqué le coup dur pour son portefeuille lorsqu’il a vu l’addition dans un restaurant (travailler oui, mais pas trop quand même). Et le coup a été doublement douloureux pour lui. Non seulement il a du ravaler sa salive une première fois en voyant le montant…nous sommes à Londres, une des ville la plus chère au monde ; mais ensuite, et la il n’avais plus de salive mais que ses yeux pour pleurer, quand il a doublé ce montant pour faire l’équivalent en dollar, il a vraiment compris l’impact de la faiblesse de sa monnaie.

Il racontai aussi voir de plus en plus d’étrangers venir dévaliser les boutiques de l’oncle Sam.

Alors de quoi se plaint-on en France ? Avec notre monnaie qui a proportionnellement plus augmenté que la Livre par rapport au dollar, nous pouvons tranquillement débarquer sur le sol américain et dépenser sans compter !

L’euro est passé devant le dollar en terme de volume de transactions en espèce au niveau international.

On rapporte que même les trafiquants de drogues préfèrent désormais l’euro !!!

En définitif, ceci est une bonne chose pour certains et mauvaise pour d’autres.

La Réserve Fédérale américaine a encore récemment baissé le taux directeur afin de soutenir la croissance et tenter d’éviter une récession, ou d’en limiter les dégâts si l’on considère qu’elle est déjà en marche.

Cela au risque de voir leur monnaie écarté des échanges internationaux…ce qui aurait pour effet de dévaluer encore le dollar ???

Articles récents

Laisser un commentaire

Abonnement au flux RSS des commentaires.