CCNA certified…

…enfin.

Aujourd’hui’hui je me suis présenté au centre d’examen QA IQ près de Liverpool Street et je suis resorti à peu près 1 heure et demi après avec le sésame qui certifie que j’ai obtenu le CCNA (Cisco Certified Network Associate).

Score: 895 pour une note allant de 300 à 1000 avec un minimum requis de 825 !

Je l’avais déjà tenté en France il y a maintenant plus d’un an mais je l’avais malheureusement raté.

C’est quoi au fait le CCNA ?

Il s’agit d’un certification délivrée par Cisco, le plus gros fournisseur d’équipements de réseaux informatique au monde.

Cela constitue la base de leurs formations et couvre un large éventail de domaines dans les réseaux informatiques. Pour lâcher quelques termes techniques, il faut en savoir un minimum sur les switches, routers, LAN, WAN, RIP, EIGRP, OSPF, Access Lists, VLAN, VTP, Wireless, TCP/IP, modèle OSI, VLSM, IPv6…

Bon ok c’est de la frime, comme j’ai entendu une fois, c’est comme si le maçon parlait de truelle, ciment, brique…

Une auto-satisfaction et un plus dans le CV.

Et même seulement 1 an et demi après avoir quitté l’école, ce n’est pas évident de se replonger dans des bouqins et le « stress de l’exam » se fait d’autant plus ressentir qu’on a perdu l’habitude de passer des dizaines d’examens tout au long de l’année (collège, lycée, fac, écoles…)

Ca, c’est fait !

Si vous l’avez ou souhaitez le passer, qu’en pensez vous ?

Ecrit par William le 5 décembre, 2008 | 6 Commentaires »

Spykee le robot Wifi

Billet NON sponsorisé

Vous étiez un fan des Meccano ?

Et vous baignez dans les nouvelles technologies ?

Alors le Robot Skype devrait vous plaire !

Il s’agit d’un robot qui peut se contrôler à distance avec le Wifi. Il est équipé d’une caméra, de micros, hauts-parleurs, téléphonie sur IP, fonction MP3, effets lumineux, effets sonores…

Vous pourrez l’utilisez en tant que chien de garde à distance, pour surveiller un enfant dans sa chambre, la nounou ou même conforter vos soupsons d’infidélité !

Vous pouvez aller sur le site Internet pour en commander un mais il vous faudra débourser pas moins de 299€ !

Il est déjà disponible chez Amazon.

Il me fait naturellement penser au nabaztag, le lapin qui se connecte également sur votre borne WiFi. Sauf que le skypee il se déplace, et pour garder la traduction Meccano, c’est vous qui le construisez !

Il dispose de 3 modèles présenté mais vous pouvez laisser votre imagination inventez le robot de vos rêves !

Le site vous porpose de gagner un de ces robots !

Edit (20/12/2008): A Londres on trouve des Spykee à £ 150 soit au taux actuel…150 € ! Ne vous jetez donc pas sur ceux d’Amazon à 300 € !

Ecrit par William le 3 décembre, 2008 | 7 Commentaires »

Eurostar, de pire en pire

Il y a quelques mois un incendie dans le tunnel sous la manche a bloqué la circulation dans un sens. Retour à la normale prévue en février 2009. Cela à bien évidement perturbé les horaires des trains (qui venaient de passer à moins de 2h30 notamment avec la rénovation plutôt réussie de la gare St Pancras).

Bon, pas de la faute à Eurostar, et ils se sont plutôt bien organisé.

Vendredi dernier, un autre incident à bloqué le train sous la manche pendant 4 heures. J’ai pris le train quelques heures après mais je n’ai pas été retardé (10 minutes mais cela devient de plus en plus courant).

Et comme on dit, jamais 2 sans 3, hier soir (dimanche 30 novembre 2008) je prends le train de 18h43 qui va à son tour, tomber en panne...

Alors que je passe dans la voiture-bar, je vois justement une petite plaque indiquant que la rame à été rénovée en 2004 (plutôt rassurant, non ?). 1/2 heure plus tard, le TGV s’arrête pile poil à la sortie du tunnel côté Royaume-Uni.

Et c’est parti pour 2 heures d’attente, avec la clim qui se coupe et les lumières par intermittence. Jour, nuit, jour nuit…

Une remorque vient nous repêcher pour nous tirer quelques centaines de metres plus loin (histoire de dégager le passage pour les autres train (il n’y a plus qu’une voie de circulation dans le tunnel).

Et rebelotte pour une bonne heure d’attente. Des gobelets d’eau sont distribués (à priori que dans la moitié du train d’après les échos d’autres passagers) et quelques informations sont données par un chef de bord qui en perd son français. Dans l’ensemble les passages sont plutôt calmes !

Enfin, une autre locomotive vient nous tirer jusqu’à Ashford, première gare après la sortie du tunnel. Nous avons ensuite changer de train pour regagner Londres à grande vitesse.

Arrivé à Londres on nous indique qu’un service de taxi à été prévu…c’est la moindre des choses, non ? A 1h30 du matin !

Par contre à l’entrée dans la gare, personne pour guider les gens. Des troupeaux qui errent dans la gare à la recherche d’une information qui circule par « téléphone arabe » entre les passagers.

Au final (pour ma part), 1 heure de plus de galère dans la gare avant d’avoir un taxi (payé par Eurostar).

Arrivée dans mon patelin dans le sud de Londres vers 3h30. Aie.

Et a priori, un AR de gagner…ouf.

Autant je ne peux pas critiquer la panne (ça arrive), bien que les rames parraissent plutôt récentes, autant l’organisation laisse à désirer.

Je me demande quel est leur « action plan » dans ces cas là ?

Il y a un depôt à la sortie du tunnel, pourquoi une locomotive n’a pas pu venir plus vite ?

Comme à dis un passager, heureusement qu’il n’y à pas le feu !

N’ont-il pas des mécaniciens d’ astreinte ?

Pourquoi personne pour guider les gens à la sortie ?

Le seul point positif est que j’ai pu symathiser avec des gens !

Ecrit par William le 1 décembre, 2008 | 2 Commentaires »

Quel pense-bête utilisez-vous ?

A moins que votre mémoire ne soit infaillible, vous avez certainement des moyens, des supports ou des astuces pour vous rafraichir la mémoire.
Du nœud au foulard à l’application web qui vous fait des piqures de rappel, les possibilités sont énormes et elles varient suivant la situation.

Personnellement j’utilise principalement le mail et les post-it.

Mail de ma boite perso -> pro, pro -> perso ou encore perso -> perso, c’est quelque chose que j’ai en permanence sous les yeux.Ensuite le post-it est aussi un bon moyen pour moi car une fois noté, je fini toujours par retomber dessus. Contrairement par exemple au cahier. Si, lors d’une réunion je prends des notes sur un cahier, je suis à peu près sur que je ne relirai pas. Un cahier c’est fait pour tourner les pages et garder en archive!
Sur l’ordinateur j’ai aussi Google Bloc-notes mais peu efficace pour moi car je le consulte rarement. J’utilise également les Post-it directement sur le bureau.
Si je me balade dans la rue et que je pense à quelque chose ou je vois quelque chose dont je veux me rappeler plus tard, il faut que je le note (ou que je m’envoi un mail avec mon blackberry) sinon il y a de fortes chances que je l’oublie !
Lorsque j’étais étudiant et moins accro au mail, j’utilisai aussi mon agenda que je consultais forcement régulièrement. Mais je l’utilisai également pour noter des choses assez anodines dont j’avais besoin de me souvenir.

Des moyens inconscients ?

Je me demande aussi si on développe inconsciemment des méthodes pour rafraichir sa mémoire ?
Si je quitte mon domicile le matin en ayant oublié quelque chose, j’ai justement souvent « l’impression » d’avoir oublié quelque chose…sans savoir quoi. Parfois je m’en souviens à temps, parfois c’est trop tard!

La mémoire, ça se travaille !

La mémoire décroit à partir de 20 ans. Ce n’est pas pour autant qu’il n’est pas possible de la travailler. Tous les jeux en général sont bons pour faire travailler la mémoire (jeux de société, mots croisé, sudoku…) mais aussi les jeux vidéo. Une bonne hygiène de vie et l’exercice physique constituent aussi de bons moyens de maintenir les fonctions cognitives. La circulation sanguine est améliorée et les cellules du cerveau mieux oxygénée.
Pour améliorer ses chances de mémoriser quelque chose, il faut bien sur être concentré, attentionné et porter un réel intérêt. Si vous avez un intérêt émotionnel ou émotif, il y a de fortes chances que vous n’oublierez pas.

Quelques astuces :

  • Vous oubliez de prendre un médicament. Liez-le à une activité que vous aurez forcément comme par exemple voire votre café le matin où fermer les volets le soir.
  • Vous n’arrivez pas à vous souvenir des noms de vos interlocuteurs. Bien souvent lors des présentations vous oubliez son nom quelques secondes après qu’il vous l’ai di (Supposant que vous l’ayez compris). Pour améliorer vos chances de vous souvenir de lui, lorsque vous le quittez, demandez-lui de répéter son nom et répétez-le à votre tour en lui serrant la main tout en le regardant dans les yeux. Vous associerez ainsi son nom avec son visage et le contexte dans le quel vous vous êtes rencontrez.
  • Vous êtes en réception professionnelle avec échanges de cartes de visites à la clé. Comment associer les visages aux noms : après avoir récupérer les cartes, notez au dos une particularité de son propriétaire (tenue, coupe de cheveux, chaussures, attitude…), vous associerez ainsi une image au nom sur la carte de visite.

Et vous, qu’utilisez vous pour rafraichir votre mémoire ?

Quelles sont vos astuces ?

Photo via martellssolutions.co.uk
Ecrit par William le 27 novembre, 2008 | Pas de commentaires »

Objectif Zéro Sale Con

Vous avez l’impression d’être entourés de sales cons au boulot ?

A moins que vous fassiez partie de cette espèce d’empoisonneurs de la vie des autres ?

Edit:J’ai corrigé ma  faute suite <!– /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent: » »; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family: »Times New Roman »; mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;} @page Section1 {size:595.3pt 841.9pt; margin:72.0pt 90.0pt 72.0pt 90.0pt; mso-header-margin:35.4pt; mso-footer-margin:35.4pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} –> à la remarque <!– /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent: » »; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family: »Times New Roman »; mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;} @page Section1 {size:595.3pt 841.9pt; margin:72.0pt 90.0pt 72.0pt 90.0pt; mso-header-margin:35.4pt; mso-footer-margin:35.4pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} –> très courtoise de Benjamin (cf 1er commentaire)

Alors le Livre Objectif Zéro-sale-con est fait pour vous.

Traduit du livre anglais The No Asshole Rule, écrit par Robert Sutton, ce livre dénonce la pratique de certains visant à emmerder le monde (j’emploie du vocabulaire cru pour retranscrire l’ambiance du livre).

Il décrit ainsi qu’est ce qui fait de votre collègue (ou de vous même) un sale con, en quoi est-ce nuisible et quels sont les degrés de « sale con ».

Il s’attarde aussi sur le sale con qui sommeil peut être en vous.

Il va ensuite donner quelques astuces pour se débarrasser (voire éradiquer) les sales cons.

Enfin il leur attribuera quelques (un tout petit peu) vertues.

Tout au long du livre il partage son expérience personnels, des faits connus (grands patrons à la réputation de sales cons), ou des anecdotes de gens ordinaires qui se sont confrontés à des sales cons.

Il invite d’ailleurs tous ses lecteurs à lui faire part des ses anecdotes sur son blog (un portail en français est disponible).

Une bonne lecture qui se lit tout seul et que je recommande donc !

Version française:

Version anglaise:

Ecrit par William le 24 novembre, 2008 | 3 Commentaires »

Vidéo clichée de Londres

En tant que Londonien je ne pouvai pas ne pas publier cette vidéo. Voici donc London (harder, better, faster, stronger) from David Hubert on Vimeo.

Vous y verrez à les clichés de Londres à la vitesse de la lumière. Plutôt sympa.

Vidéo vue sur le blog des aventures de Monsieur Glob lui-même français expatrié à Londres.

Ecrit par William le 18 novembre, 2008 | Pas de commentaires »

Westfield London, plus grand centre commercial d’Europe

…intra muros et indoor…il faut préciser !

Le 30 octobre dernier, la marque Westfield a inauguré son centre commercial de Londres.

Cette galerie marchande couverte (indoor) propose 270 magasins sur 150 000 m² et 5 étages, ce qui en fait la plus grande d’Europe si on considère les centres commerciaux dans les villes (et non à la périphérie).

Je m’y suis rendu le WE dernier et c’est assez bien réussit. Il y a de l’espace, les magasins ne sont pas les uns sur les autres pour mettre un maximum de magasins ! Et les magasins sont assez variés (même si les vêtements représentent une assez grande majorité).

Je sens que pour les prochaines soldes post-fêtes si réputées à Londres, les étrangers qui connaissent pourraient aller y faire un tour et désengorger la très célèbre Oxford Street et ces magasins à perte de vue !

Ecrit par William le 17 novembre, 2008 | 5 Commentaires »

NewzyExecutive.fr, un annuaire pour le management

Vous connaissez probablement le PDG de Renault, Total, BPN Paribas ou encore Air France ?

Mais connaissez vous les Directeurs financiers ? Ou encore les DRH, Directeurs marketing et Directeurs des systèmes d’informations ? Ces postes du top management d’une entreprise.

Vous cherchez un cabinet d’avocats d’affaire ou un cabinet de recrutement ?

Je suis tombé par hasard sur le site Newzyexecutive.fr qui propose un guide pour:

NewzyExecutive.fr propose également des infos économiques ainsi que des vidéos comme par exemple des portraits de dirigeants ou encore des chroniques économiques.

Une jeune site (nom de domaine déposé en janvier 2008) édité par Artemia.

Par contre, je n’ai pas trouvé le flux RSS pour les news ? Uniquement une newsletter via email.

Ecrit par William le 11 novembre, 2008 | Pas de commentaires »

La semaine de 4 heures

Qui n’a jamais rêvé de ne travailler que 4 heures par semaine ?
Même si vous n’y avez jamais songé, le fait d’y penser maintenant doit vous laisser rêveur !

Et bien c’est ce que Tim Ferriss propose dans son livre intitulé « The 4-hour Work Week: Escape the 9-5, Live Anywhere and Join the New Rich »

Son slogan: Echappez vous du 9h – 17h, Vivez ou vous voulez et rejoignez les « nouveaux riches ».

Son livre est très concret, il ne s’agit de grandes phrases philosophiques toutes faites. Il décompose son but en 4 étapes:

  • 1ère étape: D for Définition

Dans ce chapitre il aide à définir que est l’objectif à atteindre.
Vous gagnez 60 000 euros par an et travaillez 60 heures par semaines ? Pensez vous vraiment être plus riche que celui qui gagne 40 000 euros par an et travaille 35 heures par semaine ?
Il vous propose de réfléchir sur « Quel est votre but ? », « Quel est votre objectif ? », « que souhaitez vous posseder ? », « Comment y arriver ? »

  • 2ème étape: E for Elimination

Vous êtes performant ? Mais êtes vous vraiment efficace ?

Dans ce chapitre il s’appuie aussi beaucoup sur le principe du 80/20 associé à toutes les situations. Et en poussant loin parfois: Quels sont les 20% de vos clients qui vous font gagner 80% de votre CA ? Gardez ceux la et débarrassez vous des autres qui vous coûtent probablement plus qui vous ne rapportent !
Plus généralement, identifiez les 20% de causes qui vous posent 80% de vos problèmes.

Est ce que toute vos tâches au travail sont indispensables ? N’y a t-il pas moyen de les éliminer ?
Combien de temps passez vous à tuer le temps ? A faire une tâche pour justifier de votre temps dans l’entreprise ?

  • 3ème étape: A for Automation

Outsourcez des tâches qui vous prennent inutilement du temps. Déléguez de ce que vous pouvez déléguez (Déléguer une tâche n’est pas s’en débarrasser)
Il donne des exemple qui permettent d’automatiser des revenus récurrents. Et comment y arriver.

  • 4ème étape: L for Liberation

Ce chapitre commence par inciter à s »échapper du bureau, travailler à distance pour ensuite faire les 100% de son travail en un temps bien moins important que les 9h-17h, 5 jours/7. Bien sur ceci ne peut pas s’appliquer partout. Mais l’explication qu’il fourni est pleine de sens.

Tout au long de son livre il s’appuie énormément sur son expérience personnelle et donne beaucoup de faits concrets.
Il donne aussi des liens Internet pour tout un tas de choses pour arriver à son but.
J’ai bien aimé sa manière de penser et d’expliquer comment parvenir franchir ces étapes.

Je vous recommande donc vivement ce livre, disponible bien sur en anglais mais aussi traduit en français.

Si vous l’avez déjà lu, qu’en pensez vous ?

Livre en anglais:

Livre en français:

Ecrit par William le 9 novembre, 2008 | 7 Commentaires »

Interview: Jonathan O’Shaughnessy, Emerginvest

Il y a quelques temps, j’écrivais un article sur Emerginvest.com, un site permettant de consulter presque toutes les bourses du monde.

Jonathan O’Shaughnessy, le directeur marketing de ce site m’avais mis un commentaire et nous avons eu quelques échanges de mails. Dans le contexte de crise actuelle, le principe de parler des bourses autres que les principales m’a semblé intéressant. Je vous propose donc une petite interview:

Note: L’interview à été réalisé en anglais. Afin que les non anglophones puissent lire cette interview, j’ai traduis moi-même les réponses. L’article présente d’abord l’interview originale puis la traduction.

Quelques liens:

Interview originale

My undestanding is that you provide information of all stocks exchanges and are more focused on emerging markets. Did I miss something ?

– No, that is correct. We provide coverage of larger markets (like the CAC 40 which should be updating correctly now) so people can compare markets, etc. However, the value we create is mostly providing information on emerging and frontier markets (anywhere from China to Botswana as you have found out).

Is your business only base on this Website ?

– I believe the simple answer is yes. We have a tremendous of technology which powers the website, however we don’t have a consulting business or anything like that at the moment.

Is it free to open an account ?

– Yes! You can register for free just by giving us your email.

If not, how can emerginvest make money ?

– We make money by a number of ways which aren’t live yet. This mostly includes advertising (the answer is a bit more complicated but the details are fairly boring).

We were actually just selected as one of the top 50 start up companies in the world at a conference called the Techcrunch 50. You can see our video when we launched our site here.

Its interesting that we havnt done any intentional marketing, yet 40% of our traffic is from outside of the United States.

On a general overview, what sort of information can we find on emerginvest.com?

– Well, the idea behind Emerginvest is that investors can find information and data to help them make investment decisions abroad. As investors ourselves, we understand that most individuals are not familiar with global markets, let alone individual companies or funds which they might invest in.

Therefore, we provide a broad market overview to investors from the world level, down to individual companies. Investors can look at the world’s performance, specific sectors globally, regions (Asia or Europe for example), individual countries, etc. etc. We also attempt to provide news and information about specific countries. So, if individuals are not familiar with the Ukraine for example, they can come up to speed with our own written analysis.

Of course we are continually building out our product, so things we hope to add soon in the future would be comprehensive information on funds and ETF’s, a full suite of tools, and much more comprehensive news and analysis.

How can emerginvest help investors to make the best decisions on emerging markets that provide less informations then big ones ?

– I’m not sure if I understand your question entirely William. If you mean that emerging markets have less information than larger, developed markets I generally agree. The point is that many of the existing methods of getting information from these countries is quite difficult. Even large portals like Yahoo! Finance offer relatively little information on exchanges from around the world unless you already know what you are looking for. Emerginvest helps investors (and will continue to improve on helping) by giving them better, and more comprehensive data than is available elsewhere, and is working on providing better options for investors (i.e. all the mutual funds or ETF’s) which let them invest in the areas they want to.

In this crisis context, is there investing opportunities on the emerging markets ? Are all markets around the world crushing as mains ones ?

– Well, obviously this is one of the most monumental times to date in the global economy. It shows just how much we are all really connected. To answer your question, it clearly depends on where exactly you are thinking. There is much debate around the issue, and while I think economies like China and India will be depressed for the next year or so, I think they represent incredible buying opportunities at the moment. The fact that many indexes have fallen over 50% shows how undervalued many companies are.

Emerginvest have a young blog (started in June 08), what is the purpose of this blog ? How is it complementary to emerginvest.com ?

– Well, the blog is very new. As you are probably aware, we just launched www.emerginvest.com in September, so I guess it is all relative. Initially the blog was simply a mechanism to write updates about Emerginvest. However, the more we started writing our thoughts and analysis of the market, the more we realized that there was a need from people to write good, quality content on world markets. Therefore, I have been writing analysis regularly with an incredible amount of success so far. We plan very soon to start highlighting our own analysis on our main site (www.emerginvest.com) and are looking for credible analysts and content writers to possibly help us in producing some additional written content.

You have also started to provide TV interviews on Dex TV and TC 50, is it something emerginvest will developp ? provide on its website ?

Well, the TC50 link was the video of us launching at the Techcrunch conference. We just wanted to highlight it because we were very proud of when, and how we launched. The dex tv piece was from one of our analysts, Claus, and we are very much looking to pursue that relationship to continue to comment on world markets. We are always looking for additional ways to showcase our collective expertise and DexTV was a great example of it.

Traduction de l’interview

Je crois comprendre que vous fournissez des informations sur toutes les bourses en ciblant les marché emergants. Est ce que j’oublie quelques chose ?

– Non, c’est correct. Nous couvrons les marchés principaux (comme le CAC40 qui devrait maintenant être mis a jour), donc les gens peuvent comparés tous les marchés. Néanmoins notre plus value est de fournir des informations sur les marchés émergents (n’importe ou de la Chine au Botswana comme vous l’avez vu).

Est ce que votre activité est uniquement basé sur votre site Internet ?

– La réponse la plus simple serait oui ! Nous avons un puissant système qui fait tourner le site Internet. Mais nous n’avons pas pour le moment d’activités de consulting ou de ce genre.

Est ce que l’ouverture d’un compte est gratuite ?

– Oui! Vous pouvez vous inscrire gratuitement uniquement en donnant une adresse email.

Si ce n’est pas le cas, comment emerginvest gagne de l’argent ?

Nous gagnons de l’argent de plusieurs manieres qui ne sont pas encore mises en place. Cela inclu principalement de la publicité (La réponse est plus compliqué mais les détails sont ennuyant).

Nous venons d’être sélectionné parmi un top 50 mondial de start up au Techcrunch 50. Vous pouvez voir la vidéo du lancement de notre site a cette adresse.

Il est interessant de savoir que nous n’avons pas encore fqit de publicité. 40% de notre trafic vient de pays autres que les Etats-unis.

D’un point de vue général, quel type d’information peut-on trouver sur emerginvest.com ?

L’idée du site est que les investisseurs peuvent trouver des informations et des données afin de les aider a prendre leur décision. En tant qu’investisseurs nous même, nous comprenons que beaucoup de gens ne connaissent pas forcement tous les marchés, les petites entreprises ou les fonds dans lesquels ils pourraient investir.

Donc nous fournissons un large aperçu des marchés aux investisseurs, d’un niveau global mondial jusqu’à un niveau plus local avec une simple entreprise. Les investisseurs peuvent voir les performances mondiales, une secteur particulier, une région (Asie ou Europe par exemple), une entreprise en particulier, etc… Nous essayons également de donner des informations sur des pays. Si Une personne connait peut le marche en Ukraine par exemple, ils peuvent vite s’informer grâce a nos analyses.

Bien sur notre outil est constamment en évolution, nous souhaitons intégrer rapidement des informations sur les fonds et trackers, une gamme d’outils complète et des informations et analyses plus poussées.

Comment emerginvest peut aider des investisseurs a prenre des descisions sur des marchés qui fournissent beaucoup moins d’informations que les marchés principaux ?

Je ne suis pas sur de comprendre ta question William. Si tu veux dire que les marchés émergents ont moins d’informations que les marchés principaux, je suis plutot d’accord. Les méthodes pour récupérer les informations sur ces marchés sont plus complexes. Meme les grands portails comme Yahoo finance offrent assez peut d’informations sur les bourses mondiales sauf si vous savez précisement ce que vous voulez. Emerginvest aide les investisseurs (Et continu d’améliorer son systeme) en proposant des données de meilleure qualité et plus exploitables que n’importe ou ailleurs. Nous essayons aussi de proposer une tres large palette de produits financiers (par exemple tous les fonds mutuels ou trackers), ce qui permet d’investir la ou on le souihaite.

Dans ce contexte de crise, est ce qu’il y a des opportunités d’investissement interessantes ? Est ce que tous les marchés s’effondrent dans le sillage des grandes places boursieres ?

– Nous sommes dans un moment clé de l’economie mondiale. Cela montre a quel point tout est inter connecté. Pour repondre a ta question, cela depend clairement du point de vue. Il y a beaucoup de débats à ce sujet. Même si je crois que l’economie en Chine et en Inde va chuter les années à venir, elles representent de grosses opportunités d’investissement à l’heure actuelle. Le fait que beaucoup d’indices ont chuté de plus de 50% montre que beaucoup d’entreprises sont sous évaluées.

Emerginvest possede egalement un blog qui a demarré en juin 2008, quel est l’objectif de ce blog ? Comment vient-il completer le site emerginvest.com ?

Le blog est tres récent. Comme tu le sais probablement, nous avons lancé emerginvest.com en septembre, ils sont donc liés. A la base le blog permet d’informer des mises à jour du site emerginvest. Cependant, à force d’ecrire sur le blog et donner des analyses, nous avons réalisé qu’il y a une véritable demande de contenu de qualité sur les marchés dans le monde. J’ai pu en constater le succes avec mes propres analyses que je livre régulierement. Nous envisageons de proposer nos analyses directement sur le site principal. Nous sommes également a la recherche d’analystes et de co-auteurs afin d’ettoffer nos contenus.

Vous avez egalement un interview video sur DexTV et TC50, est ce que c’est quelque chose que vous souhaitez developper ? Et fournir directement sur le site ?

Le lien vers TC50 est la vidéo de lancement a la conférence Techcrunch. Nous l’avons proposé uniquement parce que nous en sommes fière. La vidéo sur dex TV est de Claus, l’un de nos analyste, et nous souhaitons poursuivre ce partenariat afin de commenter la bourse. Nous sommes constamment à la recherche de moyens de montrer notre expertise et dex tv en est un parfait exemple.

Ecrit par William le 4 novembre, 2008 | 2 Commentaires »